Basketball : le bloc des frondeurs qualifie le statut 2019 d’illégal et de chiffon

Le congrès électif de la fédération guinéenne de basketball est prévu ce samedi 30 novembre à Boké. Un congrès que le bloc des frondeurs  ne compte pas y prendre part, suite au tripatouillage des textes par le président Sakoba Keita qui ne mérite plus autres mandat selon l’article 37 du texte, qui dit ceci : « Le président est élu pour un mandat renouvelable une seule fois »

Conscient de cette situation le bloc des frondeurs de la fédération guinéenne de basketball à travers un point ont rehaussé le ton ce jeudi à Conakry. Ce bloc demande le respect des statuts de la FEGUIBA élaboré en 2011. Mauri Soumaré candidat au poste du secrétariat général demande le respect du statut

« Je demande au respect du statut qui a été longtemps bafoué comme le dit l’article 37 et nous nous battons pour le respect de ce statut. Bien avant ce congrès qu’ils doivent organiser, les membres de la fédération ont organisée une assemblée extraordinaire à Sangarédi et ils ont changé les statuts de la fédération. Nous avons signalés cet état de fait au ministère des sports jusqu’à présent nous n’avons pas eu de réponse et aujourd’hui nous sommes face à cette situation et on demande juste au respect de l’article »

Mamoudou Kanté  membre de ce bloc, ils ont créé ses clubs pour admettre autre statut afin de délimiter son mandat

« Ça n’à rien avoir avec la politique, nous sommes juste une association, toutes les décisions sont communes et notre luttes c’est pour le statut que nous avons élaboré ensemble. Pour la mascarade ils ont commencé a créé des clubs qui ne sont pas ratifié à la fédération et au congrès de Sangarédi seulement ses clubs étaient présents. Notre bloc il y avait moins de clubs de Conakry qui ont participé. C’est clubs créé après 2015 ont mis un nouveau statut 2019 qui stipule que le président a un mandat renouvelable point, ce qui signifie mandat illimité ».

Plus loin, le bloc des frondeurs envisage à leur tour d’organiser autre congrès à Conakry :

« Le dernier courrier adresser au ministère nous avons conclu : s’ils organisent leur congrès à Boké, nous aussi nous allons organisés notre congrès à Conakry. Parce que nous n’allons pas acceptés ses manœuvres, nous resterons stricte de nos textes. Nous sommes les majoritaires sur les 9 clubs de la ligue de Conakry nous avons 5 et c’est une cause noble, nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout. S’il y’a deux fédérations parallèle on risque d’être sanctionnés parce que nous sommes affiliés à des instances internationale  qui ont reçu nos lettres à savoir FIBA Afrique et internationale qui doivent statuer sur le dossier »

Pour clore de bloc des frondeurs ne souhaite pas aller au congrès et qualifie même le  statut 2019 d’illégal et du chiffon tout simplement il n’a pas été ratifié par le ministère de tutelle ni comité national et olympique de Guinée.

Source : Gnakrylive.com

Marif YOULA

Marif YOULA

Mr Youla Marif est journaliste sportif et Administrateur Général du site Stade28.com. La Redaction :+224622376060

Laissez un Commentaire

Laissez un Commentaire (0)

Leave a Response

Laissez un Commentaire (0)

Specify a Disqus shortname at Social Comments options page in admin panel