Conférence d’après match Horoya AC-Stade Malien : Les deux coaches soulignent que le manque de championnat a été un handicap pour leurs clubs!

Comme toujours, à la fin de chaque rencontre internationale que ça soit en équipes nationales ou en clubs, les entraîneurs des deux équipes se prêtent aux questions des journalistes.

Ce derby ouest-africain entre le Horoya AC de Guinée -Stade Malien de Bamako au compte du match retour de la Ligue des champions africaine de football, joué ce dimanche 25 Août 2019 au stade 28 septembre était dans cet élan.

En peu de mots, voici ce que les deux coaches nous ont dit.

Le coach du Horoya AC Didier Gomez Da Rosa : « C’était difficile pour nous, mais le plus important c’était de se qualifier. On avait fait une bonne première mi-temps et en seconde explication on avait reculé malheureusement.

Il faut reconnaître que ce n’était pas évident de jouer sans championnat en Ligue des champions africaine de football face à une belle formation du Stade malien. Nous avons 3 semaines pour préparer le match contre la JS Kabylie de l’Algérie. Nous espérons que d’ici là nous aurons plus de 5 matches amicaux dans les jambes ».

Le coach du Stade malien, Djibril Dramé: « Je félicite le Horoya AC pour cette qualification. C’était très difficile pour nous car la majeure partie des joueurs jouaient leurs premiers matchs en compétition africaine. Nous n’avons eu que 3 semaines de préparation avant cette double confrontation. Nous avons perdu beaucoup de nos meilleurs joueurs qui ont quitté le pays à cause de la crise dans notre football. Nous allons tirer les enseignements et essayer de remporter le championnat et la coupe nationale », a conclu l’entraîneur malien.

Banf

Nfamara Bangoura

Nfamara Bangoura

Mr Bangoura Nfamara est journaliste sportif et Rédacteur en Chef du site Stade28.com. La Rédaction :+224622376060

Laissez un Commentaire

Laissez un Commentaire (0)

Leave a Response

Laissez un Commentaire (0)

Specify a Disqus shortname at Social Comments options page in admin panel