Feguifoot : Levée de suspension des anciens dirigeants du CE.

Le Comité exécutif et les membres statutaires s’expliqueront dans les médias

Le mardi 12 novembre dernier, la Feguifoot célébrait ses 60 ans de création à son siège sis à Teminetaye dans la commune. 

A cette occasion solennelle, trois anciens hauts dirigeants de l’ancien Comité exécutif, à savoir Salifou Camara dit « Super », ex-président; Ibrahima Barry dit « Blasco », ex-secrétaire général et Aboubacar Morthon Soumah, ancien comptable voyaient leur sanction levée, suite à l’intervention du président Mamadou Antonio Souaré qui les a amnistiés.   

Malheureusement, après cette cérémonie inoubliable, une campagne de dénigrements bien orchestrée par un groupe d’individus à la solde de l’ancien premier vice-président Amadou Diaby est en cours dans certaines radios , pour critiquer cette décision et s’attaquer au président Antonio Souaré et de toute l’institution footballistique. Une triste réalité qui met en relief l’antagonisme et la gisons qui existent et persistent entre les dirigeants du football guinéen. 

Face à cet état de fait, des membres du comité exécutif et certains membres statutaires de la FGF, décident de faire une série d’émissions dans des médias public et privé de la place, pour expliquer les raisons de l’Amnistie accordée aux dirigeants de l’ancien comité exécutif. 

Il faut le rappeler ici que cette amnistie n’exclut point pas la poursuite judiciaire engagée l’année dernière contre eux par la fédération guinéenne de football. 

La plainte qui les assigne en justice n’a jamais été retirée par la FGF et mieux la justice n’a pas non plus déclarée un nom lieu dans le scandaleux dossier de détournements des fonds alloués par la FIFA à notre institution de football. 

Que les agitateurs et autres journalistes alimentaires arrêtent de s’en prendre au président Antonio Souaré qui cherche à mettre ensemble anciens dirigeants et actuels pour le bien du football guinéen. 

Quoi de mieux pour voir dans le même sens

En bon visionnaire, Antonio Souaré souhaite enterrer les haches de guerre entre dirigeants sportifs, mettre fin aux clivages qui persistent entre eux et qu’ils regardent enfin dans la même direction. 

L’objectif recherché étant de repartir sur de nouvelles bases pour bâtir des équipes nationales solides et représentatives sur le plan continental et mondial. 

Parmi les communicants de la FGF, y figurent le troisième vice président de la FGF Thierno Abdoulaye Bah et Ibrahima Sory Nimangan dit Bleu Bleu, président du club de Ligue 1 Flamme Olympique.

Marif YOULA

Marif YOULA

Mr Youla Marif est journaliste sportif et Administrateur Général du site Stade28.com. La Redaction :+224622376060

Laissez un Commentaire

Laissez un Commentaire (0)

Leave a Response

Laissez un Commentaire (0)

Specify a Disqus shortname at Social Comments options page in admin panel