July 19, 2019

Avec la montée de Flamme Olympique de Guinée en ligue 1, Fodé Camus CAMARA le plus jeune entraineur de la LGFP est rentré dans l’histoire du football guinéen cette saison. Nous sommes allés interroger ce natif de Coleah
Extrait :

Stade28.com : quels sont tes sentiments après cet exploit ?
Fodé Camus : Comme tout autre entraineur, je suis animé d’un sentiment de satisfaction. Tenez avec des conditions moyennes vous arriver à vous en sortir, je crois qu’il a lieu vraiment d’être content. C’est pourquoi, je remercie Dieu, aussi à tous ceux qui nous ont cru l’ensemble des encadreurs. Mais surtout non président Fodé MANSARE et le fondateur de Flamme Olympique Ibrahima NIMAGA .

Stade28.com : quel est votre bilan ?
Fodé Camus ; ça n’a pas été facile, mais avec l’engagement et le courage des uns et des autres, nous avons joués 26 matches 16 victoires 5defaites , 5 matchs nuls, 51 buts marqués 29 buts encaissés et 53 points .

Stade28.com : Selon toi qu’est ce qui est à la base de ce succès ?
Fodé Camus : Ce n’est pas du tout un secret, c’est de faite que Flamme a jeté son dévolu sur une académie bien en place avec toutes ses structures, Guinée foot Elite. Cette structure à ses équipements, ses joueurs ses encadreurs, cela a été une véritable occasion pour Flamme d’être là aujourd’hui. Chez nous en tant qu’académie pas eu de réclamation inutile pour nous .J’avoue que c’est une équipe très jeune, mais des talents diverses, une équipe surtout soudée, voilà pourquoi nous avons eu ce ticket de la ligue 1 .

As-tu des leçons à tirer ?
Fodé Camus : bien que oui, pour la bonne réussite de toute entité, il le faut. Nous envisageons de faire un regard sur la saison, voir ce qui a marche ce qui n’a pas marché pour savoir sur quel pied danser en ligue 1
Ensuite c’est de faire une très bonne organisation de toutes les structures de l’équipe en fin de trouver les mots justes qui nous aideront à surmonter les obstacles de la ligue 1. Nous avons l’envie de vaincre, aussi le gout de gagner malgré les maigres moyens de notre entité, nous avons un groupe engagé résolu à faire le maximum .

Stade28.com : Vos souvenirs et regrets ?
Fodé Camus : Les souvenirs sont énormes, mais les plus marquants sont les voyages sur Kankan, Kamsar et sur Siguiri, ou nous avons presque joué le titre, sans aucuns moyens comme les autres. C’était incroyable de le réaliser, mais comme rien n’était impossible, nous l’avons fait avec honneur et détermination
A Kankan après la victoire (4-2), je devrais rentrer sur Conakry, en bon manager j’ai réuni les joueurs pour leur dire comment préparer le match de Siguiri. Les jeunes m’ont promu la victoire face à Manden FC, et ils l’ont fait (1-0)
Mes regrets son minimes, mais celui qui me revient c’était le match contre Athletico ou on menait 2-0, on s’est fait rattraper par ce dernier et finir à 2buts partout. C’est que nous n’avons de moyen pour mettre ses jeunes dans une bonne dynamique , pour les efforts fournis , pas assez de regret mais plutôt des expérience

Stade28.com : Merci
Fodé Camus : C’est moi qui vous remercie d’avantage pour l’opportunité que vous m’offrez

ASC

*sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, toute reprise des articles du stade28.com, même partielle ,est strictement interdite . Tout contrevenant s'expose à des poursuites judiciaires. Pour toute information: info@stade28.com

Laissez un Commentaire (0)

Laissez un Commentaire (0)

No Comments

Laissez un Commentaire (0)

Specify a Disqus shortname at Social Comments options page in admin panel